01 40 75 02 35 contact@h-derm.fr

DERMOPIGMENTATION 

Correction des cicatrices disgracieuses

MÉTHODE

La dermopigmentation réparatrice intervient souvent dans un processus de reconstruction psychologique et de restauration de l’image de soi.

La technique de dermopigmentation réparatrice vise à de corriger, camoufler, restaurer en restant au plus proche d’un aspect naturel.

On rencontre 2 types de cicatrices :

> La cicatrice plus claire que la peau :
Notre rôle est de la foncer légèrement, de façon à ce qu’elle se fonde dans son environnement le plus naturellement possible

> La cicatrice plus foncée :
Il nous faut alors l’éclaircir avec pour objectif de la camoufler au maximum.

Suite à une maladie ou une intervention esthétique de la poitrine, la dermopigmentation permet de redessiner ou de recréer complètement l’aréole mammaire en respectant son aspect naturel. Les cicatrices de l’intervention peuvent également être camouflées. La dermopigmentation des seins devient alors véritablement complémentaire à l’acte chirurgical, en permettant de restaurer l’image de soi.

L’INTERVENTION

Pour réaliser la dermopigmentation réparatrice, le praticien va utiliser un moteur appelé dermographe (soumis aux normes médico-chirurgicales) ainsi que des pigments agrées par le service sanitaire.

La douleur ressentie lors du passage de l’aiguille s’apparente à celle d’un tatouage classique. Une crème anesthésiante vous sera proposée. Toutes les aiguilles sont à usage unique.

À NOTER
La dermopigmentation ne peut s’effectuer qu’au terme d’une cicatrisation complète, sur une cicatrice entièrement stabilisée
(au minimum 8 mois après l’intervention).

Une consultation au préalable pour définir la faisabilité, le choix des pigments et établir votre devis est nécessaire.

Je souhaite obtenir des renseignements complémentaires sur la prestation.

Share This